NATURE ET PROGRES : La charte de l’association est indépendante de la réglementation européenne. Son cahier des charges ne cesse d’évoluer pour mieux se concentrer sur les enjeux écologiques actuels. Les grandes lignes de la charte Nature et Progrès : Transparence, entraide, circuits-courts, engagement, activité à taille humain, maitrise de la mécanisation, respect de la saisonnalité et de la biodiversité, préservation des écosystèmes sauvages, bien-être animal, ect… Dans les cosmétiques labélisées N&P l’huile de palme, ainsi que ses dérivés sont interdits, idem pour les OGM, et les matières premières d’origine animales. Les produits de la mer sont autorisés sous réserve de leur innocuité pour la santé du consommateur et ne sont autorisées que les matières minérales dont l'extraction n’engendre pas de pollution ni de dégradation du paysage. Par ailleurs les solvants et colorant de synthèse sont interdits tout comme les parabènes, séquestrants, phosphates, oxydes toxiques, la vitamine E et C de synthèse et les huiles essentielles de synthèse. Et bien sûr l’expérimentation sur les animaux est interdite. Enfin le choix des emballages doit se porter sur des emballages possédant des critères écologiques.

ECOCERT : Écocert est un organisme de certification français créé en 1991 au label éponyme. Agréé par le Ministère de l'Agriculture, le label se retrouve surtout sur les emballages des cosmétiques et produits d’hygiène. Les produits certifiés contiennent au minimum 95% d'ingrédients d'origine naturelle et transformés selon des procédés respectueux de l’environnement. Les parfums et colorants de synthèse ainsi que les silicones sont interdits dans leur composition. À la fin de la fabrication, les cosmétiques ne sont ni testés sur les animaux, ni ne renferment de matières premières animales.

COSMEBIO : Contrôlée par Ecocert ou Qualité France, Cosmébio est une association de professionnels de la cosmétique naturelle et écologique. Deux labels appartiennent à l’organisme: Cosmebio (biologique) et Cosmeco (écologique). Depuis 2002, les membres œuvrent en faveur du développement de produits de cosmétique issus de l'agriculture biologique et de la chimie verte. Au minimum, 95% d’ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle (50% des ingrédients végétaux sont certifiés AB et 5% de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique). En tant que propriétaire, l’association est la seule à pouvoir délivrer les logos à ses adhérents.

SLOW COSMETIQUE : Depuis 2013, la certification Slow Cosmétique possède un système de contrôle différent des labels de cosmétiques bio. À la manière du guide Michelin et de son système d’étoiles, les membres de l’association remettent la mention “Slow Cosmétique” à des produits qu’ils ont évalués au préalable. Toute marque qui souhaite obtenir cette mention demande à être contrôlée. Les enseignes sont récompensées pour le respect de trois grands critères: une cosmétique raisonnable, écologie et humaine et peuvent recevoir une à trois étoiles.

BEAUTY WITHOUT BUNNIES : On parle de plusieurs labels qui ont été lancés par la célèbre PETA qui lutte depuis toujours pour le bien-être et contre les tests sur les animaux. Deux labels sont disponibles : cruelty free et cruelty free &vegan. Le premier garantit que les produits n'ont pas été testés sur les animaux, et le second promet des produits non testés sur les animaux et ne contiennent aucune substance provenant des bêtes (miel, cire d'abeille etc).

ECOGARANTIE® : Label privé Belge créé en 2005 et déposé au niveau européen, voit les Principes du « Développement Soutenable » tel que développé en 1987 par la Commission Brundtland comme des Principes conducteurs du développement de notre société. En outre, Ecogarantie® prend aussi en compte les Principes des Droits de l’Homme, la définition de la Santé de l’Office Mondiale de la Santé, le Principe de Précaution, les Principes de Responsabilité et de Transparence, … Comment ?En imposant au travers son cahier des charges et à chaque étape du cycle de vie du produit des normes strictes.